Certificat cadeau

Ouvert
7 jours

Nous sommes présentement ouverts
50px

La minceur ne fait pas la beauté | Dina Merhbi, Diététiste-Nutritionniste 

 

Dina Merhbi

Ostéopathie Nutrition

À bas les ''standards'' de beauté!

. . . . . . . . . . . . . . . . 

 

La minceur ne fait pas la beauté...

Les troubles alimentaires sont une problématique d’aspect bio-psycho- social (la génétique-la personnalité-notre environnement).

J’aimerais discuter du côté ‘social’ de cette problématique car dans les revues, les nouvelles, et même quand les gens autour de nous nous donnent des compliments, la beauté est toujours liée à la minceur, et vice versa.

. . . . . . . . . . . . . . . . 

Voici une situation qui m’est arrivé il y a quelques semaines, et qui montre la vision très étroite dans notre société de la beauté.

Elle: Wow, tu es vraiment belle aujourd’hui, as-tu perdu du poids ?
Moi : Merci pour le compliment, mais non, je n’ai pas perdu de poids.
Elle : Mais oui, regarde toi, tu as perdu du poids, tu es vraiment belle ce soir !
Moi : Ok, mais non, je n’ai pas perdu de poids.
Elle : Ok…si tu le dis. En tout cas, tu fais quelque chose ! Je suis sûr que tu as perdu du poids.

 

Je trouve toujours cette situation inconfortable. C’est comme si mon amie ne me croyait pas, comme si aucune autre raison n’est valable.

Peut-être je me suis coiffée les cheveux différemment…Peut-être j’ai bien dormi…Peut-être je suis allée à la piscine et j’ai pris un peu de couleur…

Mais non, elle s’obstina que c’était mon poids, juste mon poids, qui fait ma beauté…

. . . . . . . . . . . . . . . . 

Mais pourquoi est-ce que la beauté est toujours liée à une perte de poids?

‘Je suis pas belle aujourd’hui, je me sens grosse’, 'Je suis belle aujourd’hui, je suis contente que j’ai perdu du poids’, ‘Si je perdais du poids, je serais plus belle’…

Des dialogues que j’entends trop souvent dans mon entourage, et aussi dans mes consultations avec mes clients.

. . . . . . . . . . . . . . . . 

Poids et beauté vont mains-en- mains.

Mais cette façon de pensée est malsaine et nourrie trop souvent nos obsessions alimentaires et autres comportements destructifs.

Notre estime de soi pivote autour de notre poids, et on s’oublie dans les diètes, dans l’exercice, dans les comportements purgatifs. Un cercle vicieux et nocif pour la santé.

Votre poids ne fait pas votre beauté. Votre sourire, votre sens de l’humour, votre rire, votre façon de voir la vie, votre simplicité, vos passions…et la liste continue.

. . . . . . . . . . . . . . . . 

Comment changer ces façons de penser ?

  1.  Chaque matin, donnez-vous un compliment. Ne quittez jamais la maison sans valoriser un aspect de vous même non-relié à votre poids. Et, dites-le à voix haute.
  2.  La prochaine fois que vous vous dites que vous n’êtes pas belle et que vous vous sentez mal dans votre corps, allez prendre une marche ou faites une activité plaisante. À votre retour, écrivez dans un journal intime tout ce que vous ressentez. Sortez le mal pour laisser rentrer le bien.
  3.  La prochaine fois que vous voyez quelqu’un et qu’ils ont l’air bien, ne mettez pas l’accent sur leur poids. Mettez l’accent sur rien. Le but d’un compliment c’est de valoriser l’autre personne sans dire plus. La simplicité dans tout, même les commentaires positifs.

. . . . . . . . . . . . . . . . 

Dina Merhbi, Diététiste-Nutritionniste NDG

dina.merhbi@cliniquealtermed.com

50px